05
fév

Lancement du dépistage organisé du cancer du col de l'utérus

A l'occasion de la semaine européenne de prévention du cancer du col de l'utérus (du 25 au 31 janvier 2021), la Nouvelle Aquitaine se mobilise et lance sa campagne de dépistage organisé du cancer du col de l'utérus à destination des femmes de 25 à 65 ans.

Ce dépistage concerne, en Charente-Maritime, plus de 160 000 femmes de 25 à 65 ans.

Actuellement, dans le département, près de 40% des femmes ne se font pas ou peu dépister, surtout après 50 ans.

Or, le cancer du col de l'utérus est un cancer évitable car il est provoqué par un virus : le papillomavirus humain (HPV). C'est pourquoi la vaccination des filles et des garçons contre ce virus est recommandée à partir de 11 ans.

Vous êtes une femme entre 25 et 65 ans : vous êtes invitée à consulter votre médecin traitant, votre gynécologue ou votre sage-femme pour réaliser le dépistage du cancer du col (par prélèvement cervico-utérin), même si vous êtes vaccinée.

De 25 à 29 ans : 1 prélèvement cervico-utérin avec analyse des cellules, tous les 3 ans après 2 prélèvements normaux à 1 an d'intervalle.

De 30 à 65 ans : 1 prélèvement avec recherche du virus HPV tous les 5 ans.

Le prélèvement est le même quel que soit l'âge ; c'est le mode d'analyse qui change. 

Malgré le contexte sanitaire lié au COVID, rappelons l’importance de se faire dépister.

 Dépistage du cancer du col de l'utérus, dès 25 ans, un test à réaliser tous les 3 ans.